Vous êtes plutôt pneus HIVER ou pneus 4 SAISONS ?

Les pneus 4 SAISONS

Conçus pour s’adapter aux températures hivernales comme estivales, les pneus « 4 saisons » – ou pneus « toutes saisons » – font de plus en plus d’adeptes. Ils apparaissent comme le parfait compromis pour rouler toute l’année en sécurité, avec un minimum de contraintes.

Quels sont les avantages des pneus 4 saisons ?

Gain de temps
En utilisant les mêmes pneus en été et en hiver, vous gagnez un temps précieux. En effet, pas besoin de changer les pneus de votre voiture deux fois par an.

Limitation des frais
En plus de limiter vos dépenses à un seul jeu de pneus (et de jantes), vous évitez les frais de permutation semestriels. Sans compter le stockage !

Efficacité et sécurité toute l’année
Polyvalent, le pneu 4 saisons offre de meilleures performances qu’un pneu hiver en été et inversement, garantissant votre sécurité toute l’année. Depuis quelques années, les performances de ces pneus ne cessent de s’améliorer.

Conformité
Il existe aujourd’hui des pneus 4 saisons disposant de l’homologation hiver, qui garantissent une meilleure performance de votre véhicule sur routes enneigées et verglacées. Les pneus certifiés hiver sont acceptés sur les routes équipées d’un panneau B26 (signifiant « équipements spéciaux obligatoires ») complété par un panonceau indiquant « pneus neige admis ». Ils deviennent la norme dans tous les pays européens où les pneus hiver sont obligatoires en cas de neige.

Marquage
Un pneu 4 saisons comporte le marquage M+S (Mud and Snow, signifiant boue et neige), avec un flocon entouré par une montagne à un pic, qui signifie qu’il est capable de rouler dans des conditions difficiles. Ce marquage n’est soumis à aucun test ni à aucune validation officielle.

Certains pneus toutes saisons possèdent également le marquage 3PMSF (3 Peaks Mountain Snow Flake), symbolisé par un flocon entouré par 3 pics montagneux, signifiant qu’ils sont testés en conditions hivernales lors de tests homologués.

Propriétés
Côté propriétés, le pneu 4 saisons présente une sculpture de gomme proche de celle du pneu hiver, avec notamment la présence de nombreuses lamelles, qui facilitent l’évacuation de l’eau.

Les pneus 4 saisons sont-ils faits pour vous ?

Les pneus 4 saisons peuvent être une option parfaite pour vous si :

  • Vous vivez dans une région tempérée et ne roulez que rarement sur des routes enneigées.
  • Vous voulez utiliser les mêmes pneus toute l’année sans sacrifier la performance de votre véhicule.
  • Vous souhaitez limiter vos dépenses.

En revanche, les pneus toutes saisons ne sont pas faits pour vous si :

  • Vous êtes amené à conduire régulièrement sur des routes très verglacées et enneigées.
  • Vous vivez dans une région où les températures sont très basses en hiver.
  • Vous roulez beaucoup. En effet, les pneus 4 saisons s’usent plus vite et occasionnent une consommation de carburant plus importante.

Dans ces conditions, une permutation semestrielle entre pneus hiver et pneus été est indiquée.

Il est important d’avoir en tête qu’un pneu 4 saisons n’est pas aussi performant qu’un pneu hiver en hiver et qu’un pneu été en été, que ce soit en termes d’adhérence, de bruit ou encore de consommation de votre voiture…

Pneus hiver

Dès l’arrivée de l’automne, les températures baissent subitement, notamment la nuit, et les routes deviennent glissantes. Des signes indiquant que la saison hivernale n’est plus très loin. Si la tenue vestimentaire s’adapte peu à peu au froid, il n’en est pas toujours de même pour la voiture.
Bien qu’ils jouent un rôle essentiel pour la sécurité, encore trop peu de conducteurs s’équipent de pneus hiver, anciennement appelés pneus neige.

Le pneu hiver : qu’est-ce que c’est ?
Appelé parfois “pneu neige”, le pneu hiver diffère du pneu été de par sa conception. Lorsque les températures commencent à baisser, notamment en dessous de 7 degrés, la gomme a tendance à durcir. Résultat, les pneus été perdent une partie de leur efficacité et, par conséquent, n’adhèrent plus correctement.

A contrario, la gomme du pneu hiver est plus souple, les rainures sont plus profondes et sa bande de roulement dispose de lamelles qui “accrochent” beaucoup mieux la route, favorisant une meilleure motricité

Bon à savoir : Identifiable à son logo
Un pneu hiver est reconnaissable à sa sculpture, qui diffère de celle des pneus été, mais également par la présence d’un petit logo représentant une petite montagne à trois pics avec un flocon de neige. Un marquage M+S (Mud and Snow, comprenez “Boue et Neige”) peut accompagner ce logo.

Quand s’équiper ?
Il existe une astuce qui dit “Passage à l’heure d’hiver = passage en pneus d’hiver”. L’idée n’est pas vraiment fausse car c’est généralement à cette époque que les conditions climatiques commencent à se dégrader. Il est généralement conseillé de s’équiper dès que les températures descendent en dessous de sept degrés.

Autrefois, on parlait plutôt de pneus “neige” que l’on montait spécialement le moment venu. Aujourd’hui, le pneu hiver a changé. Sa structure, sa composition et ses propriétés sont spécialement adaptées aux conditions hivernales et la baisse des températures doit être un signal indiquant qu’il est temps de s’équiper.

Les avantages du pneu hiver :
Les propriétés des pneus hiver ont été nettement améliorées ces dernières années et leur efficacité largement prouvée. Pour contribuer à la sécurité, leur rôle est primordial car ils sont le seul lien de l’auto avec la route. Ci-dessous leurs principaux avantages :

  • Sont adaptés aux basses températures ;
  • Réduisent les distances de freinage ;
  • Ont une bien meilleure adhérence sur route glissante ou enneigée ;
  • Optimisent le contrôle du véhicule ;
  • Diminuent le risque d’aquaplaning.

Certains pensent encore que c’est inutile tant qu’il n’y a pas de neige ; cette idée est fausse.

Est-il obligatoire d’avoir des pneus hiver ?

La législation française avance sur ce sujet.

Les chaînes ou pneus hiver seront obligatoires à partir du 1er novembre 2021 dans les zones montagneuses.
Les préfets des départements situés dans des massifs montagneux (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées, Massif vosgien) établiront la liste des communes où un équipement des véhicules devient obligatoire en période hivernale, c’est-à-dire du 1er novembre au 31 mars.
Les véhicules légers, utilitaires et les camping-cars devront soit détenir des dispositifs antidérapants amovibles (chaînes à neige métalliques ou textiles), permettant d’équiper au moins deux roues motrices, soit être équipés de quatre pneus hiver (marqués “M+S”, “M.S” ou “M&S”).
Les autocars, autobus et poids lourds sans remorque ni semi-remorque seront soumis aux mêmes obligations.
Pour les poids lourds avec remorque ou semi-remorque, ils devront détenir des chaînes à neige permettant d’équiper au moins deux roues motrices, même s’ils sont équipés de pneus hiver.
Actuellement, et jusqu’au 1er novembre 2021, un équipement spécifique de type chaîne est obligatoire seulement sur les routes où est implanté le panneau, lorsqu’elles sont enneigées.
En cas d’infraction, une amende de 135€ sera délivrée avec une immobilisation possible du véhicule.

Il faut aussi prendre en compte l’application de la norme européenne EN-16662-1 :2020 qui est désormais la seule norme définissant un équipement d’adhérence supplémentaire. Les normes française XPR12-781, autrichienne V5117 et Italienne UNI11313 ne seront plus applicables à la fin de cette année.

Pour les autres départements, il est donc possible de circuler avec les mêmes pneus quelle que soit la saison. Il s’agit cependant d’une question de bon sens. Comparé au prix des autos actuelles, le jeu semble en valoir la chandelle et comme on l’entend souvent dire, la sécurité n’a pas de prix.
Certes, cela représente un coût mais les manufacturiers ont fait de gros progrès et désormais même les pneus premier prix ont prouvé leur efficacité.

Sachez enfin que dans certains pays, il est obligatoire de s’équiper en pneus hiver à partir du 1er novembre en général. Pensez à vous renseigner si vous envisagez de franchir nos frontières. En cas d’accident ou d’incident, votre responsabilité sera engagée dans certains cas si vous n’êtes pas équipé.

Bon à savoir : Montez-les par quatre
Par souci d’économies, mettre seulement des pneus hiver sur les roues motrices augmente les risques de déséquilibre en cas de perte d’adhérence. Pour une sécurité optimale, il est vivement conseillé de les changer toujours par quatre.