Nos conseils de saison

Votre auto est-elle prête pour l’automne ?

A l’approche de l’automne il est important de vérifier l’état de votre voiture au moins sur 5 points.

Contrôlez la climatisation

Avec les chaleurs estivales de ces derniers mois, vous aurez sans doute beaucoup utilisé votre système de climatisation. Aussi, un nettoyage ne sera pas du luxe pour assurer le bon fonctionnement du système et un air sain dans l’habitacle. Nettoyez les aérateurs à l’aide de produits spécifiques, et vérifiez dans votre carnet d’entretien (tenu à jour, évidemment) s’il n’est pas temps de changer le filtre à pollen.

Attention à l’humidité

L’humidité ambiante et les pluies automnales peuvent causer bien des désagréments. Pour commencer, vérifiez le niveau du liquide d’essuie-glace ainsi que l’état de vos balais et changez-les au besoin (une manipulation qui doit être réalisée au moins une fois par an).

Vérifiez vos phares

Il n’y a pas que la buée sur les vitres, qui risque de gêner votre visibilité lors de la conduite. Mauvais temps et obscurité précoce sont deux facteurs annonciateurs de l’automne qui nécessitent de vous voir et être vu !

Pour cela, procédez à une inspection minutieuse des optiques de votre véhicule : avant, arrière, clignotants et anti-brouillards doivent être nettoyés si besoin. Vous devez également vérifier leur bon état de fonctionnement. Enfin, si vos phares doivent être réglés, préférez-vous rendre chez ETAPE AUTO pour procéder à cette manipulation.

De bons pneus, une bonne tenue de route

Vous trouvez qu’il commence à faire frais, voire franchement froid le matin ? Cela n’implique pas un passage aux pneus d’hiver, qui ne sont efficaces qu’à partir d’une température inférieure à 7°C. Ainsi, s’il fait 5°C le matin mais 14°C l’après-midi, mieux vaut rester sur vos pneus été pour le moment. Après tout, nous ne sommes qu’en automne !

En revanche, vérifiez dans le carnet d’entretien de votre véhicule si des recommandations saisonnières sont indiquées ou non. De même, profitez-en pour vérifier la pression des pneus et contrôler les témoins d’usure. Pour rappel, la profondeur des rainures doit être au minimum de 1,6 mm, autrement il vous faut changer vos pneus.

Bichonnez votre carrosserie en automne

Pensez à réaliser des lavages réguliers, sans trop forcer puisqu’en ces temps humides et boueux, votre voiture redeviendra (malheureusement) rapidement sale. Sachez toutefois que l’humidité, le gel et le sel de route peuvent nuire à la carrosserie de votre véhicule, et donc à la valeur de celui-ci.